rendre à Johnnie ce qui est à Johnnie …

regardons les à-côtés en face !
y’a un peu de bonjour les dégâts, je vous le mets quand même ?
il paraît que ça donne envie de vomir quand on boit trop de Johnnie haut l’cœur !
Publicités

c’est pas demain l’abeille …

regardons les à-côtés en face !
y’a un peu de poussons un cri d’alerte, je vous le mets quand même ?

il paraît qu’il n’y a pas qu’à la campagne qu’on a un problème avec l’apicole !

il est des nôôôôôoootres …

regardons les à-côtés en face !
y’a un peu de allons-y mollo sur le vin de messe, je vous le mets quand même ?
il paraît que dès qu’on boit un petit coup de trop, c’est pichet mortel !

au fond de l’avalé …

regardons les à-côtés en face !
y’a un peu de conduite en état de sobriété, je vous le mets quand même ?
il paraît qu’un bon conducteur avale facilement l’éthylomètre !

les causettes de l’archiduchesse (3) …

…le milieu social influe énormément sur notre façon de comprendre ce que nos contemporains nous expriment…

…par exemple, si le comte Duchmol (ou le duc Comtmol, comme on veut) nous affirme :

     – j’ai une bonne décente !

…on s’empresse de supposer que, chez son petit personnel, il y a une tenue correcte exigée…

…si, par contre, c’est moi qui soudainement m’écrie :

     – j’ai une bonne descente !

…là, on ne suppose pas du tout la même chose !

…et pourtant, tous les deux, on voulait dire exactement le contraire…