l’écho des cabanes…

l’écho des cabanes

là-haut, dans mon immeuble,
en plein confinement,
je perdais les pédales
sur mon vélo d’appartement
en parlant à l’écho :
– salut, l’écho, quoi de neuf ?
ça m’a bien étonné que
l’écho vide dise neuf

 

la fille du pêcheur…

la fille du pêcheur

je la regardais pourtant
avec des yeux de merlan frit,
mais elle croyait que c’était
un poisson d’avril

 

fuites de cerveau, mon amour…

…j’ai eu une idée marketing de derrière les fagots pour pouvoir pédaler sans vergogne dans la grande foire commerciale de la Saint Valentin, j’ai ajouté discrètement quelques mots bien choisis au titre de mes bouquins et hop, le monde du batifolage mourra d’envie d’offrir mes pensées à la dame des siennes, comme de vulgaires pots de sucre à l’huile de palme…
fuites de cerveau mon amour
12€Paypal ou CBme contacter par mail 15×21 cm 220 pages ISBN : 979-1-0944-7500-3

vous qui passez sans me voir …

regardons les à-côtés en face !
y’a un peu de circulez, y’a rien à voir, je vous le mets quand même ?
comme l’amour est aveugle, il passe souvent à côté de nous en nous filant un grand coup de canne dans les tibias !

la vie est quand même bien faite …

regardons les à-côtés en face !
y’a un peu de regrets éternels, je vous le mets quand même ?
si on s’aimait les uns les autres, on aurait un sacré paquet de cons comme amis !