on est peu de chose …

…quand je joue sur scène la pas très joyeuse chanson de Brassens intitulée « Pensées des morts« , la plupart du temps, mon partenaire et ami Michel Comola précise bien qu’il s’agit là d’une musique de Georges Brassens sur un poème de Lamartine…

…et moi, à chaque fois, je ne peux m’empêcher d’ajouter :

  – Oui, mais on ne connaît pas son nom de famille à la Martine…

… [rires] …  …(en général) …

…eh bien j’ai quand même entendu un soir, une personne qui m’a dit :

  – C’est Alphonse…

…comme quoi, il ne faut pas trop déconner avec les noms de famille…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s