on est peu de chose …

…en septembre 2010, au salon du livre « Les mots Doubs » à Besançon, où j’étais allé pour présenter mon œuvre Le Nœud sur la Troisième Marche,

j’étais assis à côté d’un « collègue » qui finit par me demander quel était le « genre » de mon bouquin…

…poli, je lui réponds que c’était assez difficile pour moi de le définir…

…il prend alors un des exemplaires étalés devant moi, l’ouvre au hasard et tombe, malheureusement sur la phrase surlignée en jaune…

…il referme rapidement le livre, regarde le titre avec attention : « …Le Nœud… »…

…et se tourne ensuite vers moi, tout sourire, en me décochant un gros clin d’œil complice…
…convaincu pour l’éternité qu’il s’agissait d’un bouquin cochon…

Publicités

Une réponse à “on est peu de chose …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.