fuites de cerveau (pensées) Angel Carriqui …

quand on s’aperçoit que les grands sentiments ne sont qu’une vaste plaisanterie, on est bien obligé de se rabattre sur les petites blagues

puissance, gloire et youp la boum …

regardons les à-côtés en face !
y’a un peu de philosophie pragmatique et désabusée, je vous le mets quand même ?
quand on s’aperçoit que les grands sentiments ne sont qu’une vaste plaisanterie, on se dit qu’il nous reste encore les petites blagues !