Alexandrie, alexandrins …

D’étranges pyramides viendront bientôt s’élever, Découpant dans le ciel leurs silhouettes bancales,
Tandis que de leurs lèvres aux formes inachevées, Le long panache blanc d’une fumée s’exhale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s