Ma mie

Ma mie
Ah que j’aimais ma mie, Messire, elle était belle, Les roses endormies Ne le sont pas tant qu’elle.
Messire, elle est partie, Mangée par un glouton, « Ah que j’aimais ma mie » Disait un vieux croûton…

MA MIE – Le Très Véritable Groupe Machin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.