si j’étais moins phallocrate – Le Très Véritable Groupe Machin …

SI J’ÉTAIS MOINS PHALLOCRATE

(texte A.Carriqui / musique JP.Robert)

Si j’étais moins phallocrate
Je serais amoureux de vous.
A cause de vos cheveux fous,
De vos lèvres écarlates
Et de vos grands yeux si doux.
Si j’étais moins phallocrate.

 

Si j’étais moins phallocrate
Je serais amoureux de vous.
A notre premier rendez-vous
Je me serais pas gouré de date
Si j’étais moins phallocrate.

 

Si j’étais moins phallocrate
Je serais amoureux de vous.
Le soir en rentrant chez nous
Je mettrais moi-même mes savates
Et vous embrasserais dans le cou.
Si j’étais moins phallocrate.

 

Si j’étais moins phallocrate
Je serais amoureux de vous.
Je trouverais à mon goût
Tous vos petits plats en boîte
Si j’étais moins phallocrate.

 

Si j’étais moins phallocrate
Je serais amoureux de vous.
Et j’aurais pleuré beaucoup
Le jour où vous vous tirâtes
Avec le voisin du dessous,
Avec le voisin du dessous.

 

Si j’étais moins phallocrate
Je serais amoureux de vous.

 

© texte Angel Carriqui - musique Jean-Pierre Robert

Le Très Véritable Groupe Machin
EN COMPILE : 10€cd machin en compile vignpaypal-ou-cb
Le Très Véritable Groupe Machin
EN CONCERT : 10€cd machin en concert vignpaypal-ou-cb
Jean-Pierre ROBERT
jeanpierrerobert point net : 10€cd jeanpierrerobert point net vign
paypal-ou-cb
Jean-Pierre ROBERT
la mayonnaise qui avait mal tourné
cd jeanpierrerobert mayo
CD 2 titres en CADEAU pour 2 achetés

ALLER SUR LA PAGE T-SHIRTS

ALLER SUR LA PAGE LIVRES

mon dieu, mon dieu…

MON DIEU, MON DIEU

(texte & musique A.Carriqui / arr. JP.Robert)

 

Mon dieu, mon dieu que ça me pique

Mon dieu, dans les parties épiques

Qui ont fait, même si ça se voit pas,

Qui ont fait mille et un combats.

 

Mon dieu, mon dieu que ça me gratte

Mon dieu, non loin de la prostate

Et quand on est en société,

Y’a des coins qu’on peut pas gratter.

 

Mon dieu, mon dieu ça me picote

A l’intérieur de la culotte,

Vraiment, ça ferait pas sérieux

Que je me gratte là au milieu.

 

Mon dieu, mon dieu que c’est étrange

Comme cet endroit me démange

Auriez-vous une solution

Pour éviter ces situations ?

 

Le bon dieu dit à Hippocrate

Je te confie une tâche ingrate

Viens au secours de ce pauvre type

Qui met trop sa main dans son slip.

 

Pour rendre service à ce potache

Le docteur se mit à la tâche

Et dit en plagiant Archimède

Eurêka, je tiens le remède.

 

Mais hélas pour lui Hippocrate

Qui était porté sur le picrate

Ayant bu plus que de raison

Mourut sans dire la solution.

 

Mon dieu, mon dieu que ça me pique

Se plaint toujours l’autre loustic

En se demandant s’y devrait pas faire

Plutôt confiance à Lucifer.

 

Le bon dieu se dit : ouaille aïe aïe,

Si j’ veux pas perdre une de mes ouailles

Il faut qu’ je prenne certaines mesures

Dans l’urgence et dans l’ouverture…

 

Mais Sacré Bon Moi, c’ que j’ suis bête !

Et il inventa la braguette

Voilà pourquoi depuis ce temps-là

Tout le monde se gratte à tour de… doigts.

.

.

 © texte & musique Angel Carriqui - arr. Jean-Pierre Robert

bon, ben le livreur est repassé…

Le Très Véritable Groupe Machin
EN COMPILE : 10€cd machin en compile vignpaypal-ou-cb
Le Très Véritable Groupe Machin
EN CONCERT : 10€cd machin en concert vignpaypal-ou-cb

…vous avez sûrement des cadeaux de Noël à faire …

Le Très Véritable Groupe Machin
EN COMPILE : 10€cd machin en compile vignpaypal-ou-cb
Le Très Véritable Groupe Machin
EN CONCERT : 10€cd machin en concert vignpaypal-ou-cb
Jean-Pierre ROBERT
jeanpierrerobert point net : 10€cd jeanpierrerobert point net vign
paypal-ou-cb
Jean-Pierre ROBERT
la mayonnaise qui avait mal tourné
cd jeanpierrerobert mayo
CD 2 titres en CADEAU pour 2 achetés

ALLER SUR LA PAGE T-SHIRTS

ALLER SUR LA PAGE LIVRES

mon dieu, mon dieu…

MON DIEU, MON DIEU

(texte & musique A.Carriqui / arr. JP.Robert)

cd jeanpierrerobert point net vignextrait du CD

jeanpierrerobert point net

 

Mon dieu, mon dieu que ça me pique

Mon dieu, dans les parties épiques

Qui ont fait, même si ça se voit pas,

Qui ont fait mille et un combats.

 

Mon dieu, mon dieu que ça me gratte

Mon dieu, non loin de la prostate

Et quand on est en société,

Y’a des coins qu’on peut pas gratter.

 

Mon dieu, mon dieu ça me picote

A l’intérieur de la culotte,

Vraiment, ça ferait pas sérieux

Que je me gratte là au milieu.

 

Mon dieu, mon dieu que c’est étrange

Comme cet endroit me démange

Auriez-vous une solution

Pour éviter ces situations ?

 

Le bon dieu dit à Hippocrate

Je te confie une tâche ingrate

Viens au secours de ce pauvre type

Qui met trop sa main dans son slip.

 

Pour rendre service à ce potache

Le docteur se mit à la tâche

Et dit en plagiant Archimède

Eurêka, je tiens le remède.

 

Mais hélas pour lui Hippocrate

Qui était porté sur le picrate

Ayant bu plus que de raison

Mourut sans dire la solution.

 

Mon dieu, mon dieu que ça me pique

Se plaint toujours l’autre loustic

En se demandant s’y devrait pas faire

Plutôt confiance à Lucifer.

 

Le bon dieu se dit : ouaille aïe aïe,

Si j’ veux pas perdre une de mes ouailles

Il faut qu’ je prenne certaines mesures

Dans l’urgence et dans l’ouverture…

 

Mais Sacré Bon Moi, c’ que j’ suis bête !

Et il inventa la braguette

Voilà pourquoi depuis ce temps-là

Tout le monde se gratte à tour de… doigts.

.

.

 © texte & musique Angel Carriqui – arr. Jean-Pierre Robert

cd jeanpierrerobert dos

spider-spider

SPIDER-SPIDER

(A.Carriqui-JP.Robert)

cd jeanpierrerobert point net vignextrait du CD

jeanpierrerobert point net

 SPIDER-SPIDER

Elle était cool et débonnaire
Toujours prête à parler chiffons,
Une simple araignée au plafond
De chez un gars ben ordinaire.
 
Dans un club med sous les tropiques
Un soir, autour du gaspacho
Une tarentule au sang chaud
Te l’embobine et puis la pique.
 
Elle eut droit à tout le toutime
Les dérèglements hormonaux,
Le vomi sur le kimono
Et j’en passe et des plus intimes.
 
Comme dans la série légendaire
Voici qu’à l’heure de l’apéro
Elle devenait super-héros
Malgré les effets secondaires.
 
On l’appelait Spider-Spider,
Elle enfilait son débardeur
Et s’en allait sauver le monde
Jusqu’à point d’heure.
 
Bien sûr, une vraie professionnelle,
Défend la veuve et les morpions
Et, à coups d’ blattes dans le croupion,
Cherche des poux aux criminels.
 
Intelligente et redoutable,
Livrant une guerre d’escarmouches
Aux grands dépravateurs de mouches
Qui sont vraiment indécrottables.
 
Aux vieilles punaises et aux cloportes
Elle accordait pas son pardon,
Mais aux cafards qu’avaient l’ bourdon,
Elle manquait pas d’ouvrir sa porte.
 
Les éphémères ou les cigales
Elle aidait tous les marginaux
Jouant même les oto-rhinos
En cas d’infection des mygales.
 
On l’appelait Spider-Spider,
Elle enfilait son débardeur
Et s’en allait sauver le monde
Jusqu’à point d’heure.
 
Elle a sauvé pendant des semaines
Pour finir complètement speedée,
Sa belle santé dilapidée
A cause des cadences inhumaines.
 
Elle accumula les déboires,
Mais le moral était atteint
Et comme elle était du matin,
Il n’y avait aucun espoir.
 
On l’appelait Spider-Spider,
Elle enfilait son débardeur
Et s’en allait sauver le monde
Jusqu’à point d’heure…

.

.

 © texte Angel Carriqui – musique Jean-Pierre Robert

cd jeanpierrerobert dos